Doctorants

Kismaty CHAMASSI

Lin CHIN-FANG

Séverine DIDER

Lam DINH NGOC

Stéphanie DOYLE LERAT

Mandira HALDER

Tracy HERANIC

Fanny KERIGNARD

Sara KHAJAVI

sara.khajavi@etu.univ-nantes.fr
Sujet de thèse : L'influence du bilinguisme sur l'acquisition de la L3
(Le cas des étudiants iraniens bilingues apprenant le français à l'université).

Date de début de thèse : 2012

Directeur(s)/Encadrants de recherche : Julien KILANGA MUSINDE

Résumé du projet de thèse : L'Iran est un pays multilingue et multiethnique où sont parlés presque 75 langues et dialectes.

La langue persane est la seule langue officielle. Il y a plus de 50 ethnies minoritaires en Iran qui, au total, représentent la moitié de la population du pays, même si la majorité des locuteurs parlent le persan comme langue seconde.
Ainsi, notre objectif consiste à proposer de nouveaux regards sur la notion du bilinguisme, en tant qu'élément inhérent de l'apprentissage, et à se demander quel rôle joue ce bilinguisme dans l'apprentissage des autres langues étrangères.
Dans les recherches concernant le domaine du bilinguisme, ce sujet a été traité sous différents aspects et généralement, l'impact du bilinguisme sur l'apprentissage des autres langues est positif. Dans ce travail, d'abord nous essayons d'étudier différentes sortes de bilinguisme et ensuite, de préciser notre recherche sur le bilinguisme qui est constitué de la langue persane et de l'une des langues minoritaires en Iran. Nous allons vérifier dans quelle mesure le bilinguisme pourrait jouer un rôle efficace dans la voie de l'acquisition des autres langues étrangères.
Ainsi, pourrait-on se demander si cette particularité des étudiants bilingues et cette malléabilité de leur cerveau, peuvent être considérées comme des facteurs qui facilitent ultérieurement l'interaction entre les langues apprises.

Thématiques de recherche : Bilinguisme, changement de codes, distance linguistique, psycholinguistique.

Saliha LARDJANE

ssalawda2012@hotmail.com
Sujet de thèse : Les difficultés rencontrées par les apprenants palestiniens dans l'acquisition de la compétence pragmatique et l'apprentissage des actes de langage
Le cas de la requête en classe de FLE.

Date de début de thèse : 2013

Directeur(s)/Encadrants de recherche : Olga GALATANU, Abdelhadi BELLACHHAB

Résumé du projet de thèse : L'apprentissage d'une langue étrangère doit normalement mené l'apprenant à une maitrise de l'usage de cette langue dans des situations de communication concrètes dans sa vie de tous les jours donc, l'apprenant doit maitriser les actes de langage et acquérir par son apprentissage la compétence pragmatique, mais malheureusement les choses ne sont guère aussi simple car nous avons constaté que nos étudiants arabophones Palestiniens malgré parfois la longue durée de l'apprentissage du français ne parviennent pas ou parviennent difficilement à acquérir et à produire les actes de langage dans une situation de communication en langue française.
La présente recherche sera menée sur deux plans : un plan sémantico-pragmatique et un plan didactique.
Sur le plan sémantico-pragmatique, nous visons une reconstruction sémantico-conceptuelle de la requête en français et en arabe palestinien afin de faire apparaître les traits communs et les traits distinctifs quant à la conceptualisation de cet acte dans les deux langues. Il s'agira aussi d'étudier les différents réalisateurs de l'acte et leurs éventuelles représentations sous-jacentes.
Sur le plan didactique, nous nous intéresserons aux difficultés que rencontrent les étudiants Palestiniens de l'université Al-Quds à acquérir cette compétence pragmatique et à produire des actes de langage dans des situations concrètes en classe de français langue étrangère.

Thématiques de recherche : Apprentissage des compétences sémantique et pragmatique, didactique des langues étrangères/secondes.

Nozie MALUNGA-PAYET

nozie.malunga@hotmail.fr

Sujet de thèse : L'enseignement des actes de langage français en contexte tswana. Le cas des actes menaçants.

Date de début de thèse : 2011

Directeur(s)/Encadrants de recherche : Olga GALATANU, Abdelhadi BELLACHHAB

Résumé du projet de thèse : Notre projet de thèse, intitulé, L'enseignement des actes de langage français en contexte tswana : le cas des actes de langage menaçants, et à visée interculturelle, s'inscrit dans les domaines des langues, linguistique et FLE, et précisément dans la sémantique et la pragmatique. Nous nous donnons pour tache l'étude de quatre actes menaçants, notamment les actes « reprocher », « insulter », « accuser » et « blâmer ». Le tswana est une langue bantoue parlé dans les pays Afrique australiennes tels que le Botswana et l'Afrique du sud. Au cours de l'apprentissage d'une nouvelle langue, notamment une langue étrangère, les élèves sont souvent confrontés à de nouveaux phénomènes culturels et donc à une nouvelle façon de voir le monde. Ainsi, ils sont amenés à construire un nouveau monde référentiel par le discours et cela implique parfois une déconstruction et/ou une reconstruction de leurs représentations sémantiques et conceptuelles. Nous partons de l'hypothèse selon laquelle une étude comparative des deux langues nous permettra de discerner des différences importantes dans les représentations sémantico-conceptuelles et la réalisation linguistique de ces actes. Nous appuyons nos analyses sur le modèle théorique de la sémantique des possibles argumentatifs (SPA), un modèle développé au GRASP depuis 1999 PAR Olga Galatanu ainsi que d'autres théories dans le domaine de la sémantique et la pragmatique.

Thématiques de recherche : Actes de langage menaçants, théorie des actes de langage, menace illocutionnaire, politesse dans l'interaction, violence verbale, reproches, insultes, accusations, blâmes, sémantique, pragmatique, argumentation, Sémantique des Possibles Argumentatifs (SPA), Analyse du discours.

Marion PERRIER

mperrier5060d@gmail.com

Sujet de thèse : Regards sur l'animation japonaise.

Date de début de thèse : 2012

Directeur(s)/Encadrants de recherche : Olga GALATANU, Albin WAGENER

Résumé du projet de thèse :

Thématiques de recherche : Langues et linguistique, Sciences sociales, sociologie, anthropologie.

Juan-Pablo PRIETO-GUZMAN

Valérie ROCHAIX

valerie.rochaix@univ-nantes.fr

Sujet de thèse : la construction discursive de la signification de patrimoine.

Date de début de thèse : 2012

Directeur(s)/Encadrants de recherche : Olga GALATANU, Abdelhadi BELLACHHAB

Résumé du projet de thèse : Un carreau de faïence trouvé sur le terrain d'une usine désaffectée ne renverra pas aux mêmes représentations qu'on le qualifie de « débris » ou de « vestige d'une industrie hier emblématique du territoire ». A partir du postulat expérientialiste que la représentation conceptuelle qu'un individu se fait d'un objet est intimement liée à la structure sémantique qu'il adopte pour la décrire, cette recherche en sémantique se propose d'étudier la signification lexicale de patrimoine, de patrimonialisation puis de mots désignant des objets du patrimoine. A partir du modèle théorique de la Sémantique des possibles argumentatifs (GALATANU, 2004, 2007, 2009), une approche lexicale holistique, associative et encyclopédique de la signification d'inspiration putnamienne dont les objectifs se situent à l'interface de la sémantique lexicale et de l'analyse du discours, elle consistera en la description des phénomènes sémantico-discursifs et pragmatico-discursifs qui leur sont associés dans la perspective de rendre compte de la représentation du monde « perçu » et « modélisé » (Kleiber, 1999) par la langue et du potentiel argumentatif des notions étudiées. Cette étude interrogera également la dimension évolutive de ces représentations grâce à une approche diachronique de la signification lexicale. Elle s'inscrit dans les travaux du Laboratoire de recherche sur la Construction discursive des représentations linguistiques et culturelles (CoDiRe) et dans un projet interdisciplinaire relatif à la notion de patrimoine en France aujourd'hui.

Thématiques de recherche : le cinétisme lexical, la contamination discursive.

Dianat SOLMAZ

Xiaoxiao XIA

schmyxia@gmail.com
Sujet de thèse : Réalisation linguistique des actes illocutionnaires dans les interactions verbales - la classe de langue étrangère française et chinoise : parole « autorisée », parole « interdite ».

Date de début de thèse : 2009

Directeur(s)/Encadrants de recherche : Olga GALATANU

Résumé du projet de thèse : Mon projet vise à analyser la construction discursive du sens dans le cadre de la comparaison de savoirs d'action de communication entres les enseignants chinois/français et les apprenants chinois/français dans la classe de langue étrangère.
Nous allons essayer de réconcilier la dimension linguistique et la dimension pragmatique de la langue, de détecter les différentes formulations que ces publics utilisent pour leurs réalisations linguistiques, l'emploi de diverses stratégies de l'acte de langage et des modifications relevant de la modalisation.
L'analyse sera sur les actes discursifs mis en oeuvre dans la communication didactique. Dans le cas précis, il s'agit des discours métalangagiers des enseignants et des apprenants en FLE (français langue étrangère) et CLE (chinois langue étrangère).
Cette étude comparative consiste à décrire en parallèle le fonctionnement de tel type d'interaction ou de tel type de phénomène dans les sociétés chinoise et française afin de dégager in fine les similitudes et les différences en espérant apporter des résultats intéressants pouvant limiter les malentendus et améliorer l'enseignement des langues étrangères pour certains publics.

Thématiques de recherche : acquisition des compétences argumentatives sémantique et pragmatique en FLE.